Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
manga-player.net

manga-player.net

Magazine en ligne dédié aux mangas, aux animes et aux jeux vidéo

Hiromu Arakawa

Née le 8 mai 1973 dans la ville de Makubetsu, au nord de la préfecture de Hokkaido, elle grandit avec ses trois sœurs ainées et son petit frère dans l’exploitation laitière de sa famille. Quand la petite Hiromi n’aide pas à la ferme, elle dessine et dévore les séries de Rumiko Takahashi et Shigeru Mizuki.

Une fois le lycée terminé, elle travaille dans la ferme parentale et suit consciencieusement des leçons de peinture à l'huile mensuellement, et ce durant sept ans. Pendant ce temps, elle a notamment créé avec ses amis un manga dōjinshi et dessina un yonkoma (manga en quatre cases) pour un fanzine local. Elle débarquent à Tokyo en 1999, à l’âge de 26 ans, pour assister Hiroyuki Eto, l’auteur de Mahojin Guru Guru, qui lui enseigne les subtilités de la mise en page ; masculinisant son prénom en Hiromu, Arakawa publie à la fin de l’année son premier titre, Stay Dog, dans le même magazine que son mentor, le mensuel Shonen Gangan d’Enix, société qui fusionnera en 2003 avec Squaresoft afin de devenir Square-Enix.

Enthousiasmé par un one-shot que lui propose la dessinatrice, l’éditeur lui suggère d’en faire une série : Full Metal Alchemist, dont le succès couvre la décennie ; Le titre renoue avec les essentiels du Shonen mais renforce l’importance des héros : certes, l’avenir du monde est en jeu mais le lecteur n’a d’yeux que pour la quête personnelle des frères Elric. La thématique de l’échange équivalent, au cœur de Full Metal Alchemist, vient directement des années agricoles d’Arakawa, qui n’a pas même pris de congé maternité en 2007. Fan d’animation, c’est à sa demande que Bones a créé une fin alternative à la première série tirée de Full Metal Alchemist, pour proposer une version différente de son manga.

 

Avant Hero Tales, escapade dans la Chine médiévale publiée en parallèle de Full Metal Alchemist, Arakawa décide de mettre en lumière la vie à la campagne avec Nobles paysans, dans lequel elle chambre les habitudes de sa famille. Elle récidive en 2011 avec Silver Spoon, description d’un lycée agricole qui passionne un pays tourné vers l’agriculture bio. Continuant cette série, la dessinatrice entame en 2013 une adaptation manga du classique de la littérature fantasy signé Yoshiki Tanaka, The Heroic Legend of Arslân. Deux séries qu’elle gère de front sans pour autant sacrifier sa vie privée, puisqu’elle a donné naissance à un troisième enfant en 2014.

 

Chronos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article